Panier
Votre panier est vide.
Vous pourriez aimer
0

20 juillet 2019 – Serons-nous prêts pour la nouvelle ère ?

e-book | 1 commentaire

20 juillet 2019

20 juillet 2019

Une rencontre

C’est en octobre 2011, à Paris, lors du 4ème congrès francophone de Médecine et Spiritualité organisé par l’AME (Association médicale spirite) dont Marlène Nobre fut la fondatrice, que l’auteur de ce livre, put échanger brièvement avec elle à propos de son livre Não serà em 2012 – traduction : Ce ne sera pas en 2012. Il venait de paraître et elle relatait que la fin du monde annoncée pour décembre 2012 sous forme cataclysmique par la quasi-totalité des médias, ne se produirait pas. Par contre, s’inspirant non pas de textes Mayas mais des révélations recueillies auprès du médium brésilien Chico Xavier, Marlène Nobre annonçait un changement sans précédent dans l’évolution de l’humanité terrestre à partir du 20 juillet 2019.
Ce thème constitue le coeur de cet essai et expose l’auteur à un risque de discrédit analogue à celui qui suivit toutes les annonces de fin du monde précédentes. Une nuance importante est cependant à apporter, car dans le cas présent il ne s’agit nullement d’une vision apocalyptique mais d’un changement profond, salutaire ou préjudiciable selon l’orientation que nous donnerons à l’avenir de notre planète. D’après l’analyse de Marlène Nobre, il n’existe pas de fatalité. Une latitude importante est encore laissée aux humains terrestres d’ici la date limite de 2019, soit pour récolter le fruit de leurs efforts en vue d’un redressement planétaire, soit, dans le cas contraire, pour subir les conséquences de leur mauvais choix.

Le livre

L’auteur, dans son ouvrage, présente avec application la doctrine spirite, une philosophie qui traite du destin de l’humanité pour amener ensuite le lecteur à réfléchir sur les révélations faites.
Tout d’abord, il nous expose comment il a découvert le spiritisme à travers divers auteurs comme Allan Kardec, Gabriel Delanne, Léon Denis et bien sûr Chico Xavier. Il retrace dans le chapitre suivant les grandes lignes du spiritisme en utilisant des passages de l’Evangile selon le spiritisme pour arriver ensuite aux révélations d’Allan Kardec dans la Genèse, les miracles et les prédictions selon le spiritisme : « Les temps sont arrivés où les idées morales doivent se développer pour accomplir les progrès qui sont dans les desseins de Dieu ; elles doivent suivre la même route que les idées de liberté ont parcourue, et qui en étaient l’avant-coureur. Mais il ne faut pas croire que ce développement se fera sans luttes ; non, elles ont besoin, pour arriver à maturité, de secousses et de discussions, afin qu’elles attirent l’attention des masses ; une fois l’attention fixée, la beauté et la sainteté de la morale frapperont les esprits, et ils s’attacheront à une science qui leur donne la clef de la vie future et leur ouvre les portes du bonheur éternel. C’est Moïse qui a ouvert la voie ; Jésus a continué l’oeuvre ; le Spiritisme l’achèvera. »
Il poursuit ensuite par les révélations d’Emmanuel reçues par le médium Chico Xavier en 1954 et nous les détaille pour arriver à la date clé de 2019. Il s’appuie aussi sur le film de Juliano Pozati Data Limit: « S’inspirant de la même source que Marlène Nobre, c’est-à-dire des révélations de Chico Xavier, le réalisateur a produit un documentaire en choisissant délibérément lui aussi l’hypothèse favorable, il a agrémenté le synopsis de son film de témoignages de personnes connues et éminemment respectables.
L’impression qui envahit le spectateur après avoir regardé ce documentaire est celle d’un grand espoir, d’une impatience de vivre cette période transitoire à partir de 2019 avec tout son lot de changements merveilleux. L’espoir de sortir d’un tunnel après des millénaires d’une histoire terrestre chaotique, composée tantôt d’avancées sociales, culturelles, scientifiques et spirituelles remarquables, tantôt de marasmes profonds où la folie s’empare des hommes. Ce film est paru à une période où la morosité ambiante était déjà générale face au réchauffement climatique, à la surexploitation des ressources terrestres, aux pollutions criminelles, à l’incapacité de sortir d’une crise économique profonde, au terrorisme, sans parler de la famine, de maladies endémiques ou de conflits meurtriers qui déchirent encore tant de nations. »
Il termine en abordant les prémices du changement par l’éloignement du nucléaire, la part de l’écologie, les progrès dans la santé et de cette recherche de l’espoir. Notre monde d’épreuves et d’expiation est-il en route pour un nouveau monde régénération ?
La réponse vous la trouverez en lisant ce livre.

Un passage de l’ouvrage

Les prémices du changement
« (…) C’est toute une révolution morale qui s’opère en ce moment et travaille les esprits ; après s’être élaborée pendant plus de dix-huit siècles, elle touche à son accomplissement, et va marquer une nouvelle ère dans l’humanité. Les conséquences de cette révolution sont faciles à prévoir ; elle doit apporter, dans les rapports sociaux, d’inévitables modifications, auxquelles il n’est au pouvoir de personne de s’opposer, parce qu’elles sont dans les desseins de Dieu, et qu’elles ressortent de la loi du progrès, qui est une loi de Dieu. » L’Evangile selon le Spiritisme, chapitre 1 – Alliance de la science et de la religion – Allan Kardec
Cet extrait fut écrit par le codificateur il y a un siècle et demi, juste avant la plus sombre période qu’allait connaître l’humanité avec trois conflits majeurs en soixante-quinze ans. Il y est question de révolution morale, de nouvelle ère, d’inévitables modifications dans les rapports sociaux et de cette incontournable loi du progrès. Il est difficile de croire qu’Allan Kardec n’était pas au courant des soubresauts qui allaient ébranler le vieux continent, ce qui fut en effet le cas dès l’année qui suivit sa désincarnation. Car au paragraphe suivant du même chapitre, il est clairement annoncé par un Esprit supérieur en 1861 : « Mais il ne faut pas croire que ce développement se fera sans luttes », propos qui lèvent toute forme de doute.
La loi du progrès sous-tend toute la philosophie spirite, tant au plan cosmique qu’au plan planétaire, qu’au niveau d’une civilisation, d’un être humain ou de la plus basique des cellules vivantes. Vouloir l’ignorer en arguant que tout va mal, que l’humanité court irrémédiablement à sa perte, c’est refuser de voir les progrès accomplis au cours des siècles, depuis l’âge des cavernes. L’amélioration est difficile à percevoir au cours d’une seule vie humaine, surtout pour celui qui a connu une période des plus tragiques de l’humanité.
Pour les gens de ma génération, il est facile d’opposer la période de paix traversée depuis quelques décennies, avec les épisodes douloureux qu’ont vécus mes arrière-grands-parents, mes grands-parents et mes parents. La relative pacification, la meilleure qualité des soins médicaux, l’accroissement de la production alimentaire, l’allongement de la durée de vie, l’amélioration de l’habitat, des transports, des moyens de télécommunications et l’avènement des outils informatiques grâce aux révolutions technologiques, sont autant de marques de progrès indéniables. Malheureusement, ces progrès profitent inégalement aux populations selon les continents, les nations, et même d’un individu à l’autre, en raison des inégalités sociales, des injustices. Des disparités flagrantes montrent combien le chemin du bonheur équitable pour tous est encore bien long.
D’aucuns pensent que ce but tient de la plus pure utopie, tant la règle du profit à tous crins domine notre modèle sociétal. Cependant, au travers de quelques exemples répertoriés ci-dessous par thème, il me paraît possible d’entrevoir des avancées significatives dans une transition qu’Allan Kardec n’avait pas hésité à qualifier de révolution morale. »

Le livre

Dvd sur le sujet

Pin It on Pinterest

Share This