Panier
Votre panier est vide.
Vous pourriez aimer
0

Suicide

Le suicide est considéré comme un cancer animique, que nous devons éloigner de notre esprit, parce qu’il est la transgression de la loi divine.
Mettre fin délibérément à sa vie est pourtant un acte omniprésent dans nos sociétés car lorsque l’on se penche sur les chiffres annoncés, le taux de suicide reste élevé dans tous les pays du monde.
Tous les suicidés sont déçus après la mort du corps physique ; ils constatent que les maux qui les ont poussés à cet acte n’ont pas disparus. Le suicidé n’est pas mort, il continue à souffrir dans l’au-delà.
Son périsprit en est affecté et il sera porteur de lésions, les mêmes faites au corps physique. Ces déséquilibres ne sont pas un chatiment mais la conséquence de ces actes.

Voici les 2 résultats

Pin It on Pinterest

Share This