Panier
Votre panier est vide.
Vous pourriez aimer
0

Les anges gardiens

Divers |

Anges ou Esprits ?

Le livre des Esprits

Le livre des Esprits

Puis, au fil du temps, cette notion a évolué vers le terme d’Esprits, de plus en plus de personnes pouvant obtenir des communications avec l’au-delà. Allan Kardec a eu le grand mérite de les codifier et de consigner son travail colossal dans le ‘Livre des Esprits ».
Pour le spiritisme, l’ange correspond à l’esprit de personnes défuntes arrivées à un très haut niveau de conscience, au degré suprême de la perfection, purs Esprits ayant acquis par l’expérience de leurs épreuves terrestres un degré d’évolution spirituelle qui les dégage de la matière. An départ Dieu a créé les Esprits tous égaux. Ils doivent accomplir le même parcours vers la perfection plus ou moins rapidement en vertu de leur libre arbitre et en raison de leurs efforts.
« Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse », telle est la loi qui doit conduire l’âme à grimper dans la hiérarchie spirituelle jusqu’à l’état de pur Esprit ou Ange.
Nous sommes donc tous frères et solidaires.

Ange gardien ou guide spirituel ?

Le spiritisme préfère le terme de guide spirituel à celui d’ange gardien. Notre guide nous connaît parfaitement, il nous protège et surtout il va nous aider à effectuer le programme que nous avons choisi en accord avec lui, avant notre réincarnation, pour cette vie terrestre. Il est chargé de nous conduire dans la voie du progrès à travers nos épreuves terrestres, pour nous élever spirituellement.
Il suit et oriente notre développement psychique, tout particulièrement encas d’apprentissage de la médiumnité. Il oriente notre curiosité, nos centres d’intérêt, en provoquant des rencontres, des lectures. Il nous soutient dans tout ce que nous voulons faire en bien et nous aide à le réaliser. Lorsqu’il nous suggère une pensée c’est comme une voix qui parle, la voix de notre conscience. Il amoindrit nos douleurs en nous incitant à la patience et à la résignation. Il nous avertit lorsqu’un danger nous menace. Il peut même intervenir directement sur des situations humaines mais jamais en dehors des lois de la nature. Son aide ne consiste pas à supprimer nos épreuves mais à mieux les affronter, car l’homme doit partir de sa propre volonté et de l’expérience qu’il accomplira à ses dépens, pour développer son intelligence et sa force morale. Notre guide est heureux lorsque nous progressons et affligé par nos erreurs et nos vices, alors il nous sert de bouclier implorant le pardon Divin.

Comment communiquer avec notre guide ?

Il faut d’abord le vouloir, car nous sommes libres, Dieu ne nous impose rien.
Pour communiquer, il suffit de prier quotidiennement, oui, tous les jours et pas seulement lorsque tout va mal. La prière fervente doit devenir habituelle, prière avec le cœur faite avec recueillement, sincérité et intensité. Cette prière nous transforme progressivement moralement et intellectuellement.
Pour établir un contact avec notre guide, il faut élever nos pensées et nous rendre disponible en vidant notre esprit de nos soucis quotidiens ; Nous pouvons alors écouter cette voix intérieure qui éclaire notre conscience que nous devons alors questionner. C’est à partir de nos vraies questions qu’il nous sera donné intuition et pressentiment.
Avec la pratique, s’établit avec notre guide une complicité sur un mode strictement personnel, jusqu’à une quasi certitude de sa présence. Quelle différence entre un examen de conscience effectué seul et après demande d’aide de notre guide !
En dehors de la prière quotidienne, il faut penser à demander son aide à n’importe quel moment de la journée. Notre guide accomplit auprès de nous une belle mais pénible mission qui nous permet, et qui lui permet aussi, de grandir en spiritualité. Entraînons-nous à percevoir sa présence efficace pour avoir recours à lui. Et n’oublions pas de remercier et de prier Dieu, rien ne se fait sans sa permission, notre guide n’étant qu’un agent, un intermédiaire, un messager.

Livres d’Allan Kardec

Pin It on Pinterest

Share This