On ne peut nier aujourd’hui l’existence du corps spirituel, car des expériences directes nous ont permis d’étudier sa nature et son mode de condensation. Nous avons vu, dans les expériences de Crookes et d’Aksakof, ce corps spirituel revêtir peu à peu les caractères de la matière, et les moulages nous montrent que ce corps est rigoureusement identique à celui que l’Esprit avait sur la terre.

lire plus