Dans le très bel ouvrage d’Ernest Bozzano, La Médiumnité polyglotte, divers cas sont consacrés au célèbre violoniste virtuose, Florizel Von Reuter, ainsi qu’à sa mère, Grace. En s’aidant d’un appareil appellé l’Additor, le fils et la mère ont obtenu, ensembles, d’impressionnantes communications dans des langues qui leur étaient pourtant totalement inconnues. Les cas cités par Bozzano ont été extraits de deux livres, écrits par le violoniste en 1928, qui prouvent bien qu’il ne cachait aucunement ses capacités médiumniques. On ne peut donc que s’étonner qu’une si belle médiumnité soit restée aussi discrète, surtout chez un homme reçu et acclamé dans le monde entier comme le digne héritier de Paganini.

lire plus