Panier
Votre panier est vide.
Vous pourriez aimer
0

Le monde spirite ou le monde des Esprits

Divers

 

Le livre des Esprits Allan Kardec

Le livre des Esprits

Les Esprits sont les êtres intelligents de la création. Ils peuplent l’univers en dehors du monde matériel.
L’Esprit ressemble à une flamme, une lueur, une étincelle éthérée. La couleur est semblable à l’éclat du rubis.
Une des qualités principales de l’Esprit est son ubiquité. Il est plus rapide que la pensée et pénètre n’importe quel élément : la terre, l’eau ou l’air…
Il est rare qu’un Esprit soit à l’état pur. Certes, l’oeil humain ne peut le distinguer. Mais dans l’espace invisible, l’Esprit est dans la plupart des cas, assez grossier. Il est enveloppé d’une substance vaporeuse dont le nom, désormais adopté est de périsprit. Il s’agit d’une enveloppe semi-matérielle, procurée à l’Esprit par le fluide universel et qui change selon la planète.

L’échelle spirite

On peut établir une hiérarchie entre les différents Esprits et qui se fait selon le degré de pureté du périsprit.
Les Esprits imparfaits, en bas de l’échelle, montrent une prédominance de la matière. Ils sont ignorants, égoïstes, inclinés au mal.
Le second ordre comprend tous les Esprits qui manifestent une prédominance de l’esprit sur la matière. Ils désirent le bien, la bonté et la sagesse. Ils protègent les incarnés ; les hommes les considèrent comme de bons génies.
Tout en haut de l’échelle se trouvent les Esprits purs. L’influence de la matière y est nulle. Ils ont une supériorité intellectuelle et morale, ils sont donc sans reproche. Ils ne sont plus sujets à des réincarnations expiatoires mais leur vie ne se réduit point à un état de contemplation. Leur activité est importante. En effet, ce sont les purs Esprits qui transmettent les ordres de Dieu. Ils assistent les hommes en détresse et les instruisent sur les grands mystères de la volonté divine.

De la nécessité de se réincarner

L’échelle spirite permet de comprendre qu’il est nécessaire de se réincarner.
Le but d’une nouvelle vie est de permettre à l’Esprit de participer à l’œuvre de la création en apportant sa part. Il va donc prendre un corps matériel, en harmonie avec celui du monde où va être, pour y réaliser les ordres de Dieu.
En concourant à l’œuvre générale, il avance aussi pour lui-même.
Une fois incarné, l’Esprit devient une âme. Le lien entre le corps et l’Esprit, c’est le périsprit. Avec la mort, l’Esprit se retrouve sur un plan supérieur, à condition d’avoir su se perfectionner pendant son séjour terrestre.
Le cycle du progrès n’est pas infini. Au bout de l’échelle, l’Esprit se libère de sa matérialité et peut comprendre la perfection de Dieu. C’est le but de chaque Esprit.

Pendant l’intervalle des réincarnations, l’âme attend. C’est l’état d’erraticité qui peut durer quelques heures ou même des siècles.
Pendant sa réincarnation, beaucoup d’Esprits l’assistent.

Les états intermédiaires de la vie matérielle de l’Esprit

Il existe divers états que l’Esprit incarné peut vivre durant sa vie matérielle. Ces états sont le somnambulisme, la léthargie et la catalepsie. L’extase, que l’on rencontre chez certaines personnes, n’est qu’une forme de somnambulisme.
Dans tous les états, l’Esprit voit au-delà, de ses sens extérieurs. Il est doué de la faculté dite la prescience car il a un pied dans l’éternité.

Livres d’Allan Kardec

Pin It on Pinterest

Share This