Panier
Votre panier est vide.
Vous pourriez aimer
0

Livre : La saga de l’ectoplasme t1

28,00 TTC

Enquête sur les matérialisations d’hier et d’aujourd’hui

4 en stock

UGS : 978-2-492234-06-4 Catégories : , , , ,

Ce premier tome de La Saga de l'ectoplasme que Michel Granger, investigateur psychique français indépendant, sympathisant spirite, voit volontiers comme l'œuvre de sa vie(40 ans d'intérêt sur le sujet et de récolte de données, plus dix ans de rédaction), remonte aux premières observations rapportées de cette mystérieuse substance extériorisée par certains individus doués placés dans des conditions idoines : une véritable énigme encore aujourd'hui hors du paradigme scientifique.
Les premières manifestations encadrées du phénomène datent d'un demi-siècle avant que le prix Nobel français de physiologie, C. Richet, les qualifient d'ectoplasmiques ; et ce, dans le cadre des manifestations physiques du spiritualisme dit moderne, à savoir : les matérialisations médiumniques d'êtres humains à partir d'une émanation nuageuse plus ou moins condensée devenant apte à camper un personnage, partiellement (mains, têtes, bustes...), ou totalement (corps humain complet). Personnage très souvent reconnu comme quelqu'un de défunt !
Outre les contributions fameuses de Sir A. Conan Doyle, fasciné par l'ectoplasme, et de Sir W. Crookes, savant réputé subjugué par un séduisant ectoplasme presque réel et de bien d'autres, il y a eu une accumulation de témoignages issus d'anonymes et de célébrités diverses dans toutes les couches de la communauté, qui crurent ou non au phénomène, engendrant un débat de société sans précédent.
Les tests d'identification et de validation par les scientifiques ayant échoué, on a cru que l'ectoplasme avait disparu au milieu du siècle dernier. Exclu de la parapsychologie, il ne figure pas comme résultat d'une de ces facultés humaines exceptionnelles reconnues alors que des cas spontanés antérieurs, dans l'occultisme et l'alchimie, exigeraient qu'il y ait bien sa place. Une injustice que l'auteur voudrait contribuer à réparer. En montrant dans les deux prochains tomes de ce livre que, réfugiée discrètement sans interruption dans les cercles spiritualistes privés après une période de discrédit (trop de fraude), l'ectoplasmie demeure intacte encore aujourd'hui (l'auteur en fut le témoin en Angleterre en 2006) et pourrait être réhabilitée sous sa forme initiale ou dérivée, dissimulée sous des manifestations moins spectaculaires.

Informations complémentaires

Poids 1.295 kg
Dimensions 21 × 14 × 5 cm
ISBN

978-2-492234-06-4

Date de parution

02/2020

Nombre de pages

923

Pin It on Pinterest

Share This